Monthly Archives: July 2008

Brugge

Alors ça faisait plusieurs mois qu’on avait envie de partir en week-end, surtout moi qui ai toujours besoin de bouger, que ce soit une randonnée de 12 km à côté de chez Théo ou une ballade dans des parcs ou musées du coin.

En tout cas, c’est une ville dont j’ai beaucoup entendu parlé et uniquement de façon laudative donc pourquoi pas….

Pour préparer ce petit séjour, je vais donc sur internet, comme on a tous pris l’habitude de le faire j’imagine pour voir à quoi ça ressemble. Sur les photos ça ressemble à une très belle ville, restée intacte malgré le passage des siècles et la modernisation de nos civilisations occidentales. C’est la ville la plus touristique de Belgique. « Brugge » car c’est dans le côté flamand qu’elle se situe, est baptisée la « petite Venise du Nord ».

CanalVeniseDuNord.jpg

En aparté : Au passage, c’est un « tic » d’appeler les villes qui ont des canaux la « Venise » suivi d’un attribut correspondant à la région où elle se trouve. Par exemple, Crécy la Chapelle, petit bled du 77, possède des canaux – emplis de vase soit dit en passant – et est sur la terre qu’on nomme la Brie. Par voie de conséquence, on la nomme « le Venise Briarde ». On est en plein dans l’abus de langage et la mise en valeur touristique, un peu exagérée !! En plus, Crécy est une très belle bourgade, vraiment adorable, alors point trop n’en faut ! Les gens aiment autant y flâner s’en qu’on n’en rajoute à ce point sur son compte.

Donc je prépare la visite en sélectionnant ce qui me donne envie de voir selon la description officielle et les commentaires des internautes. On réserve l’hôtel F1 par internet aussi, à 15 km de la ville, et le reste on verra sur place. On a mis 2h45 pour y aller, vraiment pas loin, c’est à 300 km de chez nous. Arrivés, on se gare un peu loin du centre ville (c’est gratis) après avoir fait un tour dans le marché en voiture, pas facile….

SAMEDI

On a marché toute la journée dans la ville, qui est réputée pour son charme et son calme.

ChristieQuaiBrugge.jpg
PetitPont.jpg

En fait, tout le monde le cherche ce fameux calme, et c’était blindé de touristes de partout.

Cela dit, il suffisait de s’éloigner de 300 mètres des rues passantes pour se retrouver seuls. Les parcs sont très paisibles et même s’il y a du monde, c’est très silencieux. D’ailleurs ont a tapé la sieste dans l’un deux, à l’ombre sur l’herbe : humm, le repos qui fait trop du bien….

Plus tard, on a bu un coup dans un lieu très retiré mais très passant, près du beguinage, juste après le pont du lac d’amour, vraiment très dépaysant et enchanteur…. Dans les rads de ce type, les serveurs sont blasés des touristes et pas très sympas

LacAmour2.jpg
LacAmour.jpg
CanalBeguinage.jpg

Mais le soir on a trouvé un resto où le serveur était super. Il ne faut vraiment pas croire aux clichés, c’est comme partout quand le tourisme fait ses ravages, certains ont leur dose à force d’y vivre.

Justement, après avoir fait la halte à l’hôtel pour se reposer avant d’aller dîner, le gars de l’accueil a remarqué la sonorité flamande du nom de famille à Théo (nom de la résa) et du coup il nous a donné plein de conseils pour les resto de la station de Zeebrugge. Il aurait fait pareil sans ça puisqu’il était très accueillant et parle très bien en Français. L’hôtel est en pleine zone industrielle derrière une station service où stationne un nombre impressionnant de poids lourds. « Ca casse l’ambiance… » Mais c’était très calme quand même.

Donc on va voir comment sont les deux restos de la petite station. C’est trop mort, on en a vu un seul mais c’était vraiment pas terrible bien que correct – pour un resto de week end j’entends. On va voir la mer puisqu’on y est, on marche un peu pour prendre l’air et le vent de la mer du Nord. Un super soleil toute la journée et le soir aussi quand il décline un peu sur la plage c’est joli, même s’il y a pas d’ambiance.

CrityMer.jpg

Tac, on repart à Brugge, la ville s’est étrangement vidée de tous ses visiteurs, comme si on arrivait dans un autre lieu que ces rues ultra animées de l’après-midi. Il est 19h : contraste !! Après avoir fait un tour pendant un trentaine de minutes, Théo connecte subitement sa mémoire au moment présent, il me dit : « ah mais oui, c’est vrai, je me souviens qu’en Hollande ils mangent super tôt le soir ! » J’ai cru que c’était une blague mais il avait l’air sérieux. En même temps, on est dans une ville touristique, même si tous les rads sont en train de remballer, il y a forcément des graillons à touristes d’ouverts !

Aucun ne me plaît, c’est cher et d’une banalité rare, ça commence à me saouler : 18 euros une portion de moule, ça va bien !! Typique, si on veut déjà d’une, et en plus c’est pas la découverte qui va nous étouffer….

Bon, on va au détour de rues qui sont adjacentes à la Grande Place, on s’arrête devant plusieurs restos… Ah ! On en voit un plutôt curieux : il faut descendre des marches pour arriver, l’entrée est une espèce de voûte on peut juste lire les menus, on sait pas de quoi de qui… Mais ça a l’air calme et agréable. On voit un couple d’étranger sortir et le gars, nous voyant hésitant devant l’entrée, nous dit enthousiaste : « il n’y pas à hésiter, c’est un cadre très agréable, allez-y, vous n’aurez pas à regretter ». Ca fait un peu commercial, phrases toutes faites, mais ça doit être des clients satisfaits et sincères. On se regarde avec Théo, et on se décide parce qu’il faut tenter, ça donne envie là!! Sutout qu’on commençait à en avoir un peu marre de marcher sans trouver satisfaction commune.

Et là : comme dans un rêve : resto presque vide mais accueillant, le serveur nous a bichonné car il y avait que 2 ou 3 tables d’occupées. On a bien mangé, à un prix raisonnable, comme des rois mais simplement quand même. Enfin voilà, ils se sont pas foutus de nous, même le café est servi avec une crème et un chocolat. C’est le détail qui tue ça ! Ils ont tout compris au sens du service ça fait plaisir. Surtout après tous ces restos pas terribles et clonés qu’on a vus !!

cafeResto.jpg

DIMANCHE

Bruges, c’est bien, mais en une journée on a fait le tour en sillonnant la ville de nos petits pieds courageux.
Du coup, de Zeebrugge on est allés directement à Oostende, la seule vraie station balnéaire de Belgique. Pas très jolie, victime de la bétonnisation des années 70, mais toujours à la mode semble t-il, comme Deauville pour nous « mais en plus moche » (il y a un casino, quasiment que des vieux….)

0ostendeCasinoVieux.jpg
theoMer.jpg

Beaucoup de rues piétonnes et commerçantes. Sinon en marchant dans la ville on se rend compte en lisant les panneaux historiques, en flamand et en français, que c’est une ville qui a été envahie par les Espagnols vers 1600 je crois pendant le règne d’Isabel II. C’est la mer et le commerce qui devaient les intéresser.

Bon sinon on a un peu tourné en rond, assez vite mais on a vu la mer, donc c’était sympa. On a encore pioncé dans un parc (Théo surtout), moi j’ai lu et regardé les sauts de carpe de l’étang en face de moi, les vieux passer et les enfants courir et rigoler, c’était reposant. Pour Théo aussi !!! Après cette petite heure de répit on a encore marché un peu puis on est reparti.

parcOostende.jpg

Voilà ! C’était un bon week-end, une coupure à notre routine d’adultes en construction. Au retour, c’était comme dans le ch’tis, à 30 km de Paris, il s’est mis à pleuvoir, alors qu’on a eu une météo de rêve en Belgique !!!!!! Comme quoi, le climat est vraiment bizarre de nos chimiques jours….Comme je m’y attendais, on m’a dit qu’il avait fait gris tout le week-end, alors qu’on a été jusqu’en Belgique pour voir des rayons de soleil !! Pas une goutte de pluie, que de la douceur…

Conclusion : Bruges est une bonne idée de week-end !

CetTPontLacAmour.jpg