Category Archives: Voyage

huancayo

Voyage au Pérou, Partie 2 : Huancayo

Vers l’altitude de la « Cordillera de los Andes »

Pas le temps de traîner  nous avions trois semaines pour visiter tout le pays. Le lendemain, on est parti en bus vers 11h pour Huancayo, après plusieurs heures à tenter de réserver nos billets d’avion pour le Nord et pour Cusco. Huancayo, c’est la ville d’enfance de José. Elle est située à 7h de bus de Lima, dans une vallée située à plus de 3200 mètres d’altitude. Sur la route on a croisé le lac de Ticlio (4800 mètres d’altitude), et l’une des mines (de cuivre) les plus polluées au monde (La Oroya) : Christie n’a pas résisté au changement d’altitude et à l’air nauséabond de cette ville et a vomi deux fois. C’est important de le souligner car ça illustre le mal de l’altitude ! (bon elle dit que c’est aussi à cause du décalage horaire et de la fatigue). Dans le bus, on a eu le droit à un film à la Jean-Claude Van Damme, baston à volonté, suivi sans transition d’une comédie romantique US. Continue reading

lima

Voyage au Pérou, Partie 1 : Arrivée à Lima

Arrivée à l’aéroport

Nous sommes arrivés à Lima un samedi en fin d’après midi par un vol direct avec Air France. Le voyage s’est bien passé. Petite astuce en passant, si vous souhaitez être servis en premier, commandez un plat végétarien sur le site internet avant de partir ;). Notre premier contact avec des péruviens fût à la sortie de l’aéroport, où des dizaines de taxis nous proposaient leurs services en même temps. On a vite passé notre chemin pour retrouver les sœurs de notre ami péruvien José qui nous attendaient à la sortie. Après avoir balbutié quelques phrases en espagnol pour faire connaissance, ses deux sœurs nous emmenèrent rejoindre un taxi sur le parking. Hop !  Le véhicule, une berline de taille moyenne des années 90 en bon état, démarra et c’est parti ! Par la fenêtre, nous commençâmes à découvrir la ville de Lima, où plutôt sa banlieue. L’omniprésente brume côtière, appelée « Garua », accompagnée de la poussière de nombreuses rues non goudronnées entourant les maisons en construction d’un ou deux étages, nous procurait la sensation d’évoluer sur la planète Mars. Le code de la route se fondait surtout sur l’utilisation du klaxon. Le dépaysement s’est vite installé ! Après une heure et demi de folie dans de trafic liménien, on arriva chez notre ami et fit connaissance avec la famille qui nous accueilli à bras ouverts. Après un bon repas à base de poulet et de riz, on fit nos premières expériences des « colectivos » péruviens pour aller passer la soirée à Chosica avec les grandes sœurs. Continue reading

Brisbane, la ville moderne aux allures décontractées

Brisbane

Dernière étape avant le départ, Brisbane était parfaite pour se réhabituer petit à petit à la ville. La ville est bordée par un fleuve et possède de nombreux coins de verdure.

P1080602.JPG

Newmarket et la ville

Nous avons commencé doucement notre retour en ville en restant cinq jours en banlieue chez nos hôtes Lauren and Sky. Ils habitent à Newmarket, une banlieue très proche puisqu’à 4 km du centre ville.

P1080599.JPG
P1080617.JPG
P1080636.JPG

Le dimanche ils nous ont emmené dans un marché new age, hippies, cool enfin bref, très relax surtout un dimanche d’hiver ensoleillé à 23°C….On a fait un tour en voiture en passant sur le fameux Story Bridge et en faisant une pause sur un point de vue donnant sur les jardins de la ville.

P1080849.JPG

Mont Coo-Tha

Les jardins de Mont Coo-tha

P1080647.JPG

On a profité de la voiture pour aller à Mont Coo-tha, proche de la ville mais assez haut pour avoir un panorama et visiter les jardins accolés au mont. On a attendu le coucher du soleil à 17h30, pour voir Brisbane by night. Plutôt sympa :)

P1080666.JPG
P1080717.JPG
P1080738.JPG

L’auberge espagnole à l’australienne

Après Newmarket, nous avons été hébergés dans une maison étudiante, “la maison bleue” où 7 étudiants vivent et accueillent des couch surfers très souvent. Le balcon était immense, un lieu de vie à proprement parler.

P1080842.JPG
P1080844.JPG

Tous les soirs, une personne préparait le dîner pour 10, c’était toujours délicieux, on l’a fait avec plaisir quand c’était notre tour. C’était super de partager et de changer d’environnement comme ça. C’était vraiment comme on peut imaginer : pas de porte donc pas de porte fermée à clé, pas de crasse mais un bordel artistique partout, les gens étaient toujours souriants et détendus, une petite tasse de thé à la main, pieds nus et la tête dans les nuages. Ca fait du bien de voir des gens agréables. Quand on est arrivés, c’est un ami des habitants qui nous a accueilli, il habite pas là mais il y vient souvent visiblement ! hey hey.

Visite de Brisbane

On a tout fait à pied et c’était plutôt loin finalement…On a vu des musées et des monuments, le jardin botanique et pris quelques photos.

P1080846.JPG
P1080851.JPG
P1080876.JPG
P1080620.JPG

Brisbane est une ville très décontractée et dynamique à la fois, c’est pas très beau mais ça reste agréable quand même. On a vu les plages artificielles, ça rappelle Paris plage mais au moins il y a un bassin pour se baigner.

P1080857.JPG

C’est facile de se trouver un coin pour être tranquille : top !

P1080867.JPG
P1080870.JPG
P1080632.JPG

Et c’est fini, la suite vous la connaissez….

Etihad.jpg
douanes.jpg
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gold Coast

Gold Coast

C’est une bande de côte de 30 km de long où les parcs d’attractions et les stations balnéaires plus ou moins grosses se succèdent, disons un équivalent australien de la Grande Motte et des parcs qui commencent avec “aqua” ou qui finissent par “Park” ou “land”…pas franchement le plus beau coin de l’Australie. Mais toujours des plages plutôt spacieuses…

P1080749.JPG

Surfers Paradise

P1080794.JPG

Le nom de cette ville en dit long sur sa vocation touristique…Pour moi ce serait plutôt “Big Buildings Paradise”…

P1080747.JPG
P1080750_Q1_batiment_residentiel_le_plus_haut.JPG

C’est la première destination de vacances pour les jeunes soit 2 millions de visiteurs par an, dont un pic pour les “Schoolies week”, ça danse et ça boit….les rues sont pleines et c’est très vivant, plein de faux resto styles européens copiés, et autres établissements affichant une déco “clichés” de mauvais goût, mais c’est le charme de l’Australie citadine en quelque sorte…

P1080753.JPG

Pour comparer les chiffres, Uluru et son parc naturel est visité par 700 000 milles visiteurs par an en moyenne. Et oui boire attire plus que voire un caillou sacré !

Les baleines à bosse

Nous avons été sur la Gold Coast car c’était le début de la saison hivernale. A cette période, les baleines sont visibles sur la côte Est : entre le sud de Brisbane et la Grande Barrière de Corail soit environ 3000 km de côtes. En fait, elles migrent du Sud vers le Nord donc on les voit en premier au Sud de Brisbane (Gold Coast) début juin. On y a donc été et on a trouvé un hôte assez rapidement. Il habite dans une ville nouvelle et étudiante près de Surfers Paradise.

P1080806.JPG

Nous avons donc réservé une excursion pour voir les baleines à bosse. On a réservé la veille, il y avait encore des places disponibles, seuls deux bateaux font les demi-journées d’observation des baleines. On a eu le ticket à moitié prix en passant par une auberge de jeunesse, classe !

P1080759.JPG
P1080777.JPG

Bon, on s’est levé tôt, on monte dans le bateau qui a longé la côte dans les 2 sens pendant 3 heures, à la presque fin on a failli repartir sans rien voir, sauf des “pop top” : la baleine prend sa respiration et on voit le dos et la queue de très loin… Enfin bon, croyant repartir en restant sur notre fin, on a quand même vu d’assez près 3 bébés baleines, de 5 mètres de long, c’était super, on a bien vu la queue noire et blanche rentrer dans l’eau, c’est lent et émouvant, la première fois de notre vie qu’on voyait le plus gros mammifère du monde….

P1080786.JPG

Les baleines à bosse sont protégées et ne sont plus menacées comme d’autres espèces de baleines. Actuellement, il y en aurait 3000 à 5000 dans cette zone géographique. Elles n’étaient plus que 400 à cause de la chasse japonaise dans les années 1950. On était très contents d’observer la nature on s’est senti privilégiés de pouvoir participer à ce type d’excursion. C’est merveilleux.

P1080791.JPG

Mont Nebo : au coeur du parc national de la forêt de Brisbane

Une petite semaine d’air frais avant la grosse ville.

P1080463.JPG
P1080397.JPG

Il a fait plutôt froid, on était à 600 mètres d’altitude, dans une maison dans la montagne, plutôt une très belle cabane, avec toilettes composte et pas de chauffage. On a rencontré Chad, qui nous a hébergé dans le hameau au dessus de la ville Mont Nebo. Tout le monde se connait et on a rencontré aussi les voisins, ambiance “mode de vie alternatif à 20 km de Brisbane”. On a passé quelques dîners avec lui autour d’un bon plat chaud et de vin australien.

P1080399_notre_hebergement.JPG
P1080403.JPG
P1080417.JPG
P1080535.JPG
P1080592.JPG

Rencontre avec les King Parrot …

Cet endroit était vraiment super et agréable, sur le balcon on a vu plein d’oiseaux et même donné à manger à des perroquets fluos venus en famille nombreuse, on a été chanceux.

P1080491.JPG
P1080541.JPG
P1080569.JPG
P1080584.JPG

On a profité du coin pour faire des randos mais c’était pluvieux ou très frais donc pas évident, on restait pas plus d’une demi-journée dehors. On s’est fait des ambiances “plaid+DVD… Ce petit séjour au frais nous l’avons également utilisé pour cuisiner des plats qui demandent de la préparation, ça occupe :) et la soupe faite maison ça tient chaud !

P1080428.JPG
P1080451.JPG
P1080439.JPG

C’était plus frais qu’en ville, depuis on est revenus autour de Brisbane et il fait meilleur, du moins le jour il fait entre 15 et 20 degrés et la nuit est très fraiche 10°C, d’autant plus que personne ne chauffe en hiver. Brrrr ! Et oui c’est possible qu’il fasse froid en Australie…

Petit aperçu en se baladant dans les montagnes autour de Brisbane

P1080434.JPG

Clin d’oeil à un certain site internet …

P1080597.JPG

A nouveau vers le Sud Est du Queensland : Gympie, Noosa Heads et les Glass House Mountains

On avait prévu de repasser par la Sunshine Coast car on avait oublié un t-shirt chez Jess et Brenton et qu’on avait loupé les Glass House Mountains à cause de la pluie la dernière fois qu’on avait essayé.

On a fait une petite nuit de camping dans la forêt de Gympie, sous la pluie pour le dîner, vraiment temps d’arrêter de camper !! Mais le lendemain le temps s’est rétabli heureusement. On a appris par Brenton que Gympie est la ville du Queensland la moins sécure d’Australie, rebaptisée “Hell City”, certains collent même un sticker “welcome to hell city” pour rire sur leur vitre de voiture… On était contents de l’apprendre après s’y être arrêté pour dormir !!

P1080206.JPG

C’était bizarre de les revoir car entre temps, ils se sont séparés, ça nous a fait tout drôle d’apprendre ça ! Mais ils vont toujours ensemble à Paris et en Europe pour 6 mois.

On a profité de la Sunshine Coast à nouveau, on a visité Noosa Heads car cette fois-ci on a trouvé une place de parking, ça arrive partout même en Australie les parkings blindés. Ça valait le coup car c’est une ville protégée où la construction est interdite pour préserver le parc national qui longe la mer.

P1080255.JPG
P1080275.JPG

On a refait une nuit de camping près de la route, cette fois on a eu le droit aux travaux de nuit, quel bonheur….heureusement c’était la dernière ! La nuit à 18h et le froid, ça n’a plus de sens de dormir dans la voiture…

On a pu visité les Glass House Mountains pendant deux jours, c’est très très joli et les randos sont un peu dures donc quand on arrivait sur un sommet on était vraiment bien récompensés par les vues panoramiques.

Attention les mirettes :)

P1080282.JPG
P1080319.JPG
P1080346.JPG
P1080371.JPG

Ballades à la fraîche avec vue panoramique en récompense

P1080338.JPG
P1080343.JPG

Bundaberg et Bargara : la Coral Coast au ralenti et les oiseaux d’Hervey Bay

Près de Bundaberg, la ville du Rhum australien et de la canne à sucre, nous avons trouvé un hôte qui habite au bord de la mer dans un appart neuf, donc on était plutôt ravis ! Le temps s’est un peu rafraichi donc on en a profité pour cuisiner et prendre notre temps et visiter les environs même s’il n’y a rien de particulier, c’est toujours un plaisir de marcher le long de la mer.

P1070945.JPG
P1070979.JPG
P1070984.JPG

On a bien discuté avec Ross, notre hôte. Il est ancien chef de cuisine, et maintenant douanier, il travaille au port de Bundaberg c’est pour cela qu’il habite ici.

P1070988.JPG
P1080064_Ross.JPG

On a eu le droit encore au BBQ saucisses, on a préparé la salade, c’était sympa.

Voilà sinon on s’est doré la pillule le temps d’un après-midi plage, mais sans se baigner, l’eau était trop froide pour nous. Mais nous étions seuls donc c’était très relaxant.

P1080012.JPG
P1080015.JPG
P1080020.JPG
P1080040.JPG

En poursuivant vers le Sud on a fait une halte de deux jours à Hervey Bay, mais la grisaille nous a un peu freiné, on a simplement marché dans le coin et on est repartis. On a dormi chez un Australien de l’outback, une cinquantaine, un “poète” du bush. Il nous a donné son CD, enregistré lors d’une représentation de ses récits, c’est un peu spécial, mais grâce à ça on remporte avec nous un extrait de l’accent “Aussie”.

P1080187.JPG

Les oiseaux marins d’Hervey Bay

P1080073.JPG
P1080084.JPG
P1080090.JPG
P1080100.JPG
P1080105.JPG
P1080114_Australasian_Darter.JPG
P1080141.JPG

Une dernière photo pour la route ;p

P1070962.JPG

La côte Est vers Rockampton : Fraser et Coral Coast

Rainbow Beach & Tin Can Bay

Nous sommes passés par la Fraser et la Coral Coast pour aller jusqu’à Rockampton. On a fait un petit détour pour voir des dauphins à Tin Can Bay et pour voir le sable et les falaises multicolores de Rainbow Beach.

P1070106.JPG
P1070107.JPG
P1070143.JPG

A Tin Can Bay, les dauphins qui viennent dans la baie sont sauvages et sont nourris par les touristes tous les matins (s’ils viennent faire un tour avant de repartir dans l’océan). Il faut payer 5 dollars un petit poisson dans un petit saut et faire la queue pour nourrir un dauphin…Ce sont toujours les deux mêmes qui viennent et on voit des blessures d’attaques de requin sur leur peau. On n’a pas payé mais on a regardé les touristes, une attraction rien qu’à eux à tous vouloir donner un poisson….Au moins on a vu des dauphins mais pas par hasard dans la nature cette fois-ci.

P1070171.JPG
P1070186.JPG
P1070207.JPG

On a aussi visité Maryborough, ville de la fameuse romancière de Mary Poppins. On a vu une petite statuette hommage dans la rue. C’est aussi une ancienne ville minière (encore une) et donc avec quelques bâtiments assez anciens (plus vieille poste du Queensland), mais à part ça rien de spécial. On est venu le jour d’Anzac, une commémoration de la Première Guerre Mondiale qui rend hommage à un grand Général. On a vu des petits trains artisanaux et des barbecues ambiance village (encore).

P1070293.JPG

On s’est baignés pour le 1er mai à Tannum Sands, petite ville récente et balnéaire ignorée des touristes et très bien aménagée, on était tout le temps tranquilles même s’il y avait des gens et des familles le long de aires de pique-nique au bord de la plage, à l’ombre….hum.

On a pris le temps de visiter un marché à Calliope River, un dimanche matin car c’était juste devant le camping. Les produits faits maison sont plutôt délicieux, nous avons opté pour la confiture à la banane et au fruit de la passion, sur du pain aux graines le matin, c’est trop bon “yumi” comme ils disent. D’ailleurs ils ne se privent pas car l’Australie est en deuxième position derrière les Etats-Unis pour son taux d’obésité…

P1070448.JPG

Petite surprise, en allant se coucher, on a vu un opossum qui s’apprêtait à nettoyer la table de pic nic à la tombée de la nuit. C’est un marsupial commun mais nocturne, donc on a eu de la chance d’en voir sur un aire de repos. Sinon il y en a trop apparemment dans le Queensland même en ville dans les jardins :)

P1070344.JPG
P1070366.JPG

Voilà, ensuite nous sommes allés à Rockampton où nous avions trouvé des hôtes. C’était dans le but de découvrir la Grande Barrière de Corail par nous mêmes, en payant juste le ferrie et les tubas. A nous le Corail et les plages désertes de la Great Keppel Island…

A suivre !!

The Sunshine Coast

P1070042.JPGTrès réputée pour ses plages de surf, la Sunshine Coast a un arrière pays très joli et plus intéressant que la côte. Noosa Heads est une des villes côtières célèbre, très fréquentée par les touristes que les Australiens fuient à cause du monde. Ils vont faire des barbecues dans des villes plus familiales et plus éloignées des touristes. Sinon il y a d’autres villes avec des bars d’immeuble le long de la mer un peu comme en Espagne ou en France – mais c’est beaucoup moins rempli. Ça flambe avec des bagnoles chères, les gens mangent des plats simples au resto à un prix élevé parce que c’est au bord de la mer etc, classique.

Nous avons rencontré Jess et Brenton, comme on le disait après un mois de camping et de vie à l’extérieur, c’était sympa de se faire offrir un dîner et de voir des nouvelles têtes. Brenton nous a emmené sur une plage où il surfe souvent avant d’aller travailler. On a essayé d’en faire avec sa planche pour débutants (très large) mais ce jour là l’océan était déchainé donc comme de bien entendu on a pris la tasse autant de fois qu’on a essayé de tenir debout sur la planche… Mais on a essayé au moins ! Même marcher dans l’eau était dur tellement le courant était fort. Le lendemain, on avait des crampes et des bleus mais on était content quand même.

P1060948.JPG
P1060974.JPG

Ils viennent en Europe pour 6 mois et leur avion décolle pour Paris un jour avant le nôtre !! Donc on a beaucoup parlé de l’Europe et des différences avec l’Australie et d’autres choses. En tout cas ils sont trop sympa donc on a bien profité, Theo leur a fait un gratin dauphinois et moi une petite salade végétarienne. On s’est fait plaisir et visité les alentours, paysage très vert car il pleut tout le temps sur la “Sunshine Coast”, et oui…

P1060994.JPG
P1070069.JPG
P1070074.JPG

Du Nord au Sud Est de l’Australie

Renouvellement de l’immatriculation de la voiture

Voilà notre principal problème en ce début Avril. Il nous restait 20 jours pour bouler les démarches. Notre voiture avait une plaque de l’État de Nouvelles Galles du Sud, changer d’État dans le Northern Territory ou dans le Queensland revenait à refaire une inspection complète du véhicule plus le paiement de changement d’État … En plein weekend de pâques, autant continuer de rouler jusqu’en NSW et éviter le changement d’État. C’est décidé, retour en NSW ! Une étape de 2700 kilomètres à effectuer en tout, à 80km/h en moyenne.

Le désert, encore et toujours

P1060646.JPG2700 kilomètres à faire, dont les 2/3 dans le désert toujours pour retrouver la côte, le reste en suivant la mer et en longeant les champs de canne à sucre. On ne peut pas dire qu’il se soit passé beaucoup de choses dans le désert, à part une chose peut-être : on s’est fait contrôler par la police “locale”, dans le désert, ils se sont mis en plein milieu de la route à pied près de leur véhicule. On était vraiment au milieu de rien, il n’y avait que la voiture de police et nous, il m’a même fait soufflé dans le ballon mais ne m’a pas demandé mon permis international, juste le français. Il nous a marmonné un “have a safe trip” en partant, classique!

Le Queensland en vitesse

P1060664.JPGOn a fait 1000 kilomètres en vitesse de Townsville jusqu’à Ballina en Nouvelles Galles du Sud, on a juste pris le temps de repérer les bonnes aires de repos pour plus tard. On a pris des petits cafés aux stands prévus pour, au bord de la route des volontaires se dévouent pour inciter les conducteurs à faire des pauses, ça s’appelle “driver reviver”. Ce sont souvent des retraités avec qui on a discuté et qui nous racontaient des anecdotes sur des voyageurs qu’ils avaient croisé. Ça coupait un peu avec la morosité du trajet et c’est vraiment une bonne idée !

L’arrière pays de Byron Bay

Après avoir fait les démarches pour la voiture, nous nous sommes baladés dans les alentours en attendant la fameuse vignette approuvant le renouvellement. Très joli et calme, pas beaucoup de touristes.

P1060664.JPG
P1060726.JPG
P1060759.JPG
P1060766.JPG
P1060785.JPG
P1060797.JPG

Par contre il commençait à faire nuit tôt donc on a fait des feux de camps. On a évolué dans un décor superbe et vallonné, avec des couleurs magnifiques et brillantes, on a aussi vu des forêts semi-tropicales et des cascades, entendu de drôles d’oiseaux et enfin vu un goanna (gros lézard ou varan). Enfin bref, ce n’était pas le pire endroit pour patienter, on a bien profité, par contre au bout d’un mois de camping sans couch surfing on commençait à manquer de confort et de viande !!

P1060818.JPG
P1060833.JPG
P1060844.JPG
P1060875.JPG
P1060885.JPG
P1060918.JPG

Vignette reçue, Youpii !

On a sauté au plafond quand on a reçu la vignette, car c’est compliqué pour recevoir un courrier quand on n’a pas d’adresse postale dans une voiture. En fait on n’a pas pensé tout de suite au système de la poste restante alors que c’est plus ou moins la seule solution vu notre “mode de vie” de vacancier, toujours en vadrouille.

Direction le Queensland : la côte Est pour de vrai

Après un mois de camping et de boîtes de conserves (non j’exagère des pâtes aussi), rendez-vous chez nos prochains hôtes : Jess & Brenton qui nous accueillirent le premier soir avec un plat de cannellonis, des bières, du vin et banana split. Ce fut un soulagement et beaucoup de réconfort que cette soirée, et aussi la douche chaude et le lit douillet. Nous étions alors rechargés à bloc pour de nouvelles aventures :)

P1060940.JPG